kusama

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 j'fais des petits pois, des petits pois, encore des petits pois...

 

point de repère: yayoi kusama, dots obsession, infinity mirrored room, 1998, installation, peintures, miroirs, ballons, adhésifs, hélium...
point de vue: galerie sud, centre pompidou, france (jusqu'au 9 janvier)
point de chute: kusama c'est un peu la star du moment à paris, des affiches il y en a à foison, partout, vraiment partout.
mais on ne peut même pas en vouloir à pompidou de nous matraquer autant avec cette expo tellement elle est exceptionnelle et indispensable.
née au japon, exilée à new york, kusama devient l'amie de ceux qui, bref, de ceux que vous connaissez: andy warhol, donald judd, barnett newmann, mark rotkho...un palmares priceless.
un souvenir, une expérience d'enfant qui va devenir une obsession, quasiment un t.o.c, una pathologie.
kusame recouvre sa vie de pois, des pois, par ci, des pois par la, des pois partout.
elle va en peindre directement sur la peau, la sienne pour commencer, puis celle des centaines de figurants qui participeront à ses happenings, en plein new york, elle embrasse à bras le corps la libération sexuelle des années 70, des corps nus mais recouverts de pois font face au monde. à poils, à pois mais unis. 
en 1973, c'est le nervous breakdown.
c'est la fin de new york, avion pour le japon et un aller simple pour l'asile.
popurtant, kusama ne s'est pas arretée de recouvrir son monde de pois. une poésie infinie du monde.   

ainsi, en cet automne 2012, les pois, et bien c'est tendance.
et qui dit tendance dit mode, dit fashion show, dit collection printemps/été/automne/hiver et dit souvent marc . 
marc, il aime les pois, marc, il aime la mode, marc, il est cool, marc, il s'en fout des tendances.
pour sa collection automne-hiver 2012 (de maintenant donc), il a choisi de mettre les pois à l'honneur.
les pois c'est régressif, les pois c'est mignons, les pois c'est festif, les pois c'est du bonheur comme une overdose de milliards chupa chups... en résumé, les pois, c'est pas trop pile pois dans la tendance de cet automne qui rime avec crise, suicide et depression, mais on s'en fout, car on en a besoin, des pois.
complétement décalé, entièrement original, follement gamin et outrageusement barré, marc tu serais presque ma kusama à moi...

marcjacobspois

marcjacobspois2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et aussi: expo yayoi kusama au centre pompidou jusqu'au 9 janvier 2012, inrattable. final dot.