WarholBanksy

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 et bank(sy) alimentaire.

 

point de repère ouest: andy warhol, campbell's soup can, 1962
point de repère est: banksy, tomato soup, 2005
point de chute médian: quelque chose que l'on voit tous les jours et que tout le monde peut reconnaitre.

quelque chose comme une soupe campbell. 
et voila comment muriel latow suggera à warhol l'idée de peindre ces fameuses canettes de soupes.
43 ans plus tard, c'est au tour de banksy de peindre un soupe mais une soupe de mdd, comme on dit en marketing, une soupe de "marque de distributeur", soit une soupe de non-marque. 
un produit sans marque, qu'y a t-il de pire dans une société de consommation?
ne pas avoir de marque, c'est ne pas avoir d'image.
ne pas avoir d'image, c'est ne pas exister.
être rien.
acheter de la soupe et n'être rien. belle perspective.

et puis,
de la soupe, pour une chanson (de variété française, au hasard). c'est pas terrible.

de la soupe, pour être plus grand. c'est chiant.
de la soupe. ca sonne toujours négatif.

la soupe, ca restera pour toujours le plat du pauvre.
enfin, un plat qui vaut quelques euros si on va le chercher à tesco ou quelques millions si on le récupère chez christie's.

en cette journée d'augmentation du smic, souhaitons qu'on puisse tous avoir le privilège un jour de pouvoir choisir entre la soupe d'un warhol et la soupe d'un banksy.


par intérêt (général) :
les restaurants du coeur
la soupe populaire
banque alimentaire
...
clik, clik, give.


encore du banksy? voila un autre article sur des fleurs qui volent. clik